www.rennes-le-chateau-la-revelation.com

rennes le chateau, la revelation
rennes le chateau, la revelation

©© P.Silvain, www.rennes-le-chateau-la-revelation.com lundi 18 juin 2003

 

LA  SAINTE GROTTE

        Selon une ancienne tradition les deux Maries qui avaient assisté de loin à la crucifixion de Jésus auraient débarqué entre Marseille et Arles en compagnie d’un dénommé Lazare, de Joseph d’Arimathée, et du futur Saint Maximin qui évangélisa la Provence.
Marie Madeleine se serait réfugiée et mortifiée pendant quarante ans dans une grotte, dont le nom provençal (Balme = Baume) a fait la sainte Baume.
- La grotte du massif de la Sainte-Baume (près de Marseille) ancien lieu sacré Celte est devenue celui d’un pèlerinage consacré à Marie Madeleine dont les reliques auraient été découvertes à proximité, dans la crypte de Saint Maximin le 9 décembre 1279 , par Charles II d’Anjou , comte de Provence.
- Précédemment, il était acquis que le squelette de Marie Madeleine était gardé à Vézelay, en Bourgogne , sous l’autel de l’abbaye Sainte-Marie-Madeleine ; mais à la suite d’une demande de Saint Louis , qui voulait l’examiner avant de le faire exposer , il fallut convenir que les reliques étaient manquantes !
- Il faut croire également, selon Mrs Picknett et Prince que la maison d’Anjou n’était pas convaincue par les reliques découvertes par Charles, car près de deux siècles plus tard, l’initié René d’Anjou obtint du Pape l’autorisation de fouiller la crypte de l’église Notre-Dame de la Mer, aux Saintes-Maries…Il n’existe donc aujourd’hui aucune certitude sur l’emplacement du tombeau de Marie Madeleine…

1°- Le décodage de l’épitaphe de Marie de Nègre d’Ablès enterrée à Rennes-le-Château en 1781 et dont l’abbé Saunière détruisit la tombe, a montré que le tombeau de Marie Madeleine (Marie de Béthanie) pécheresse repentie et épouse de Jésus est caché en réalité dans une crypte située sous l’église Marie-Madeleine de ce village du Razès. (Cf. Troisième Révélation « GENESIS » p.103 et Dossier n°16  )

 2°- A son tour, l’abbé Saunière a légué à la postérité une mine de renseignements qu’il a soigneusement dissimulés dans l’église et son domaine, et en particulier l’emplacement de la grotte où Marie Madeleine avait l’habitude de se recueillir, à proximité immédiate d’une entrée du troisième Temple …
Pour cela , il a réalisé dans son propre domaine une sorte de carte du paysage , à échelle réduite, permettant d’accéder à la grotte représentée par une grotte miniature placée devant l’église et contenant une statuette de Marie Madeleine.
Ce qui nous a mis sur la voie est l’homonymie entre le nom de château de Serres et la serre installée par l’abbé Saunière au sommet de sa seconde tour (= château), ainsi que son insistance à placer le pilier renversé à un emplacement appartenant au domaine public, et pas ailleurs…
Une rapide vérification nous a permis de constater que le pilier wisigothique a été intentionnellement placé sur une droite reliant la serre et la grotte miniature, de façon à nous indiquer que la grotte à découvrir se trouve sur le prolongement d’une droite partant du château de Serres et passant par une pierre dressée = menhir de Peyrolles (assimilé au pilier)

 

Domaine de Rennes le Château : Alignement serre, pilier, grotte

 

 

Alignement : Château de Serres, Menhir, Grotte d'Arques

(c) 2000-2016 P.Silvain - Réalisation et Gestion sur site Studio Web