www.rennes-le-chateau-la-revelation.com

rennes le chateau, la revelation
rennes le chateau, la revelation

 

©© P.Silvain, www.rennes-le-chateau-la-revelation.com lundi 08 octobre 2000

« LES  JEUX  DU  SOLEIL »
(LES CONFIDENCES D’ARSENE LUPIN, livre I p.279)

 - Lupin a son attention attirée :
« par les reflets intermittents d’un rayon de soleil qui se jouait sur la façade noircie de la vieille maison», comme s’il s’agissait d’un signal en morse.
« Le reflet disparut pendant quelques secondes, puis coup sur coup, à intervalles réguliers, frappa la façade, et disparut de nouveau. »

- Lupin compta les coups séparés par des espaces et eut l’idée :
« de remplacer chacun des chiffres obtenus par la lettre de l’alphabet qui lui correspond en comptant A comme 1, B comme 2, etc... ».

- Ce qui donna une phrase comportant des fautes d’orthographe :
« Surtout il faut fuire le danger, éviter les ataques, n’affronter les forces enemies qu’avec la plus grande prudance, et... »

- Lupin se trouve mêlé à une intrigue policière :
+ Le baron Epstein s’est plaint de la disparition de sa femme qui se serait enfuie après avoir réalisé les valeurs du couple, emportant en outre le contenu du coffre fort et des bijoux de grande valeur prêtés par la princesse de Berny.
+ Arsène Lupin démasque le baron qui en réalité a assassiné sa femme et dont la maîtresse parcourt l’Europe en se faisant passer pour la baronne en fuite.

- La trame de l’énigme est la suivante :

+ Une épingle...
Le baron tente d’assassiner Lupin à l’aide de l’épingle à la longueur insolite fixée à sa cravate.
« De plus la tige d’or en était triangulaire, et formée comme un menu poignard, très fin, très délicat, mais redoutable en des mains expertes. »
+ Une clef en quatre lettres...
Lupin découvre la combinaison du coffre en quatre lettres :
« Serait-il admissible que le secrétaire, que l’intendant du baron, fit des fautes d’orthographe et qu’il écrivit fuire avec un « e » final, ataque avec un seul « t », enemies avec un seul « n » et prudance avec un « a » ? »
Le mot est  « ETNA », nom du cheval le plus célèbre de l’année, et qui appartient au baron.
ETNA rappelle singulièrement « ET IN A + PX » de la dalle funéraire de la marquise de Blanchefort ; mais aussi l’épitaphe dont le texte contient de nombreuses fautes volontaires formant deux mots en quatre lettres, « MORT » et « Epée ».
+ Un cadavre près de l’or...
Le coffre une fois ouvert par Lupin dévoile le cadavre nauséabond de la baronne assassinée.

 

(c) 2000-2016 P.Silvain - Réalisation et Gestion sur site Studio Web