www.rennes-le-chateau-la-revelation.com

rennes le chateau, la revelation
rennes le chateau, la revelation

©Ulpian Mercredi 17 novembre 2004

L’EPEE DE DIEU.

 

                                  Jésus Barabbas libéré et banni par Pilate est le véritable Christ.
Mais ce Christ, docteur de la loi et charismatique n’est PAS UN MODELE DE VERTU : sans scrupules, menteur (pseudo ressuscité) et sanguinaire, c‘est l’ANTI PORTRAIT du Christ des évangiles.
Le monde entier le confond avec le Messie sacerdotal et de vertu qui est mort substitué à sa place, alors qu’il est le MESSIE ROYAL ET LIBERATEUR, « l’épée » au service de la foi, ce qui expliquera plus tard les « moines soldats », c'est-à-dire les Templiers (Légion du Christ), les Hospitaliers, et les chevaliers teutoniques...

 Si vous cherchez le Christ d’amour des évangiles, ce n’est pas Jésus, adorez le Baptiste ou son successeur Simon.
Si vous cherchez Jésus, le Christ historique, vous trouverez Jésus Barabbas qui déclara :
« Je n’apporte pas la paix mais l’épée. »
« Je suis venu mettre la division entre le père et le fils… »
« C’est un feu que je suis venu apporter sur la Terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé. »
Luc 12(49).

 Gamala surplombait des précipices sans fond, écrivit Flavius Josèphe, le mot abyme désignant aussi bien une grande étendue d’eau , qu’un gouffre terrestre.
Jésus, héritier davidique originaire de Gamala (fils de Juda) est littéralement et littérairement parlé le « Prince de l’abîme », c'est-à-dire « l’abaddon » de Apocalypse    , que Saint Jérome, auteur de la première traduction en latin (Vulgate) appela « L’ANGE EXTERMINATEUR », d’où le sous-titre de ma première Révélation.

 Jésus-Christ bar abba (« fils du père ») grécisé en Barabbas, est l’ange exterminateur, premier cavalier (au cheval blanc) de « APOCALYPSE », l’épée de Dieu qui vient moissonner la Terre...

 

(c) 2000-2016 P.Silvain - Réalisation et Gestion sur site Studio Web