www.rennes-le-chateau-la-revelation.com

rennes le chateau, la revelation
rennes le chateau, la revelation

 


PREMIERE REVELATION
LIVRE II

LE VRAI CHRIST EST JESUS BAR-ABA, MORT EN 68.
SA DOCTRINE (EVANGILE) EST “ L’EPITRE AUX HEBREUX ”.
SON   RETOUR   (“ APOCALYPSE ”)   A   EU   LIEU   EN   66.

 

Table des Matières

LA PALESTINE VERS LE PREMIER SIÈCLE TROISIEME PARTIE : LE RETOUR
Le contexte politique L'attente messianique
Les langues Révoltes juives
Le Judaisme Le meurtre de Jacques, frère de Jésus
" Apocalypse "
PREMIÈRE PARTIE: VOICI L'HOMME L'incendie de Rome
Les Apôtres Le retour
Les frères et soeurs de Jésus La diversion de Rome
La mère de Jésus La chute de Sion
Le père de Jésus
La femme de Jésus CONCLUSION
La descendance de Jésus
Famille de Jésus NOTES
Date de naissance Cartes
Le massacre des innocents Tableaux
Jésus de Gamala Les Hérodes
Jésus n'est pas Dieu Famille de Jésus persécutée
L'exil Le crucifié
DEUXIEME PARTIE: LA DOCTRINE REPERES BIBLIOGRAPHIQUES
Les premiers temps
Les Evangiles TABLE DES MATIERES
L'homme de trop
Le royaume de Dieu DISCOURS
La résurrection L'intelligentsia du Verbe
Les mystères du royaume de Dieu Lettre ouverte
La Loi
Les Prêtres
Le Temple
Jésus prophète de la fraternité
Shaul, Saül, Paul, le témoin
L'Evangile de Christ
Les Nazôréens
Universalité du message du Christ

 


“ Quatrième page de couverture ”

“ ...tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée. ” MT 26(52).

- La plupart des gens ignorent que Barabbas, prisonnier libéré par PILATE lors de la crucifixion, s’appelait Jésus ; cela est pourtant attesté par les plus anciens Evangiles selon Matthieu et confirmé par la traduction oecuménique de la Bible (T.O.B.).

“ On avait alors un prisonnier fameux, qui s’appelait Jésus Barabbas. ” MT 27(16).

- Plus important encore, le nom de Barabbas proviendrait de “ Bar-Aba ” signifiant à la fois
Fils caché ” et “ Fils du Père ” qui désigne Jésus...

- Selon les Juifs, Jésus est un homme qui a blasphémé en voulant se faire passer pour le Messie; Pour eux, les “ miracles ” ne seraient que de la “ magie ”, punie de mort par la Torah (DT).

- Selon les Musulmans, le Coran désigne Jésus comme un “ Prophète ” (et non comme Dieu) qui ne serait pas mort sur la croix :

Ils ne l’ont ni tué ni crucifié, mais ils ont cru le faire... ” SOURATE IV, verset 156.

- Selon les manuscrits de Nag Hammadi découverts en Egypte en 1947, Jésus qui a échappé à la mort raconte :

Je ne suis pas non plus celui qui est sur la croix. ” ACTES de JEAN.

 

“ PREMIERE REVELATION ”

- Livre I explique comment Jésus Barabbas roi des Juifs fut le véritable Christ secrètement libéré par Pilate, car un innocent arrêté au Temple lui a été substitué sur la croix.
Le secret de la pseudo-résurrection et de l’existence de son tombeau caché à Alet-les-Bains (Aude), fut “ LE MORTEL SECRET DES TEMPLIERS ”, dont hérita la Rose + Croix du dix septième siècle, secret qui fut retrouvé à la fin du XIXème siècle par l’Abbé Saunière, curé de Rennes-le-Château.

- Livre II tire les conséquences de la survie de Jésus-Christ jusqu’à un âge très avancé, car il serait mort en +68. Les yeux s’ouvrent et se dévoile un “ Roi caché ” tissant sa toile et instigateur de toutes les révoltes juives, pour détruire l’Empire romain et instaurer sur terre le Royaume de Dieu.

Qui était donc le véritable Jésus-Christ historique ?
Que furent sa vie (“ Vitam ”) et son itinéraire (“ Itinerarium ”), après la crucifixion ?

Jésus-Christ a proclamé :

A celui qui vaincra et qui conservera jusqu’à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les gouvernera avec une verge de fer ! comme on brise les vases d’argile ! Ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon père... Et je lui donnerai l’étoile du matin.

APOC 2(26-28).

 

 

(c) 2000-2016 P.Silvain - Réalisation et Gestion sur site Studio Web